La Fortuna

______________________

EXODUS is a joint theatre production of artists from Germany, Poland, France, Italy, Spain, Austria, Portugal and Malta and is dedicated to the foundation of a veritable European Theatre: The seven participating theatre companies from all over Europe aim to create a regular schedule under the umbrella of a common corporate identity. EXODUS is the initiative?s showcase. The international production team will be blogging on the development of the initiative on a weekly basis.
______________________

Par Marion Sancellier

Après trois jours à Naples avec Björn, afin de faire quelques recherches pour nos projets, nous partons pour la Sicile, Catania, afin de rencontrer Paola, notre partenaire italienne de notre Théâtre Européen et de parler d?Exodus, de la dramaturgie?ce fut pour moi l?occasion de la rencontrer. C?était un réel plaisir, je mettais enfin un visage sur un nom. L?équipe prend forme. Le lendemain Björn et moi partons pour rejoindre Malte où notre travail nous attend.

Une tempête traverse la Sicile, c?est le lundi de Pâque, les transports sont perturbés?nous finissons après quelques difficultés, par accéder à Pozzalo, port où nous devons prendre le bateau pour Malte?Mais la météo bloque le trafique maritime, et nous voilà coincés pour deux jours (le prochain bateau n?est prévu que pour le surlendemain soir). Il pleut, il fait froid, il est tard?nous trouvons un hôtel. Que faire pendant ces deux jours?notre temps est précieux.
Nous avions appris quelques jours auparavant que dans l?Italie du sud, dans la région de Calabre (antique colonie grecque à l?époque de la Magna Graecia), qu il y avait encore quelques personnes qui parlent un dialecte hérité du grec ancien ! Incroyable?après presque 3000 ans. Et si nous trouvions une personne pouvant participer au projet Exodus? ? Quelqu?un qui avec cette identité culturelle vraiment minoritaire? réminiscence de la Grèce ancienne, source principale de notre culture européenne ! Nous identifions quelques villages où quelques habitants parlent encore ce dialecte et nous décidons de partir pour Bova !

Bilingual road sign in Bova Marina

Bova, petit village perché au dessus d?une montagne de Calabre, vu sur la mer?dans cette région les noms de rues sont écrits en italien et en grec, lieu incroyable?mais il fait toujours froid et il pleut toujours?Nous trainons toujours ma grosse valise rouge, depuis Naples?et oui nous sommes « en route »? Malheureusement ni Björn ni moi ne parlons italien?nous avons un peu de mal à nous faire comprendre. On nous indique la présence dans ce village de Maurizio?.allemand, vivant ici depuis quelques années ! Il nous est d?une grande aide, nous trouve une chambre à louer chez un vieux couple tenant une petite boutique. Nous discutons de nos projets, et de nos recherches autour d?un verre, notre enthousiasme est toujours là malgré un peu de fatigue. Le lendemain Maurizio nous apporte trois noms de personnes susceptibles de correspondre à nos recherches?Nous les contactons et arrivons à obtenir un rendez-vous avec l?un d?entre eux, Attilio, pour le lendemain à Reggio di Calabria. Nous passons notre dernière nuit dans ce petit village et sous la pluie et le vent nous partons pour Reggio di Calabria curieux de rencontrer Attilio.

Marion and Attilio in Messina

Nous l?attendons à la sortie de la gare?il doit aller en Sicile, nous devons faire le trajet avec lui, nous continuerons ensuite notre route pour Malte. Le voilà ! Un homme d?une soixantaine année, cheveux blanc mi-longs, yeux bleus, profonds, nez aiguisé (« à la grecque ») une énergie folle, heureux de nous rencontrer ! Il est si fier de son origine, de sa langue ! Ce dialecte grec est sa langue maternelle, et elle se meurt. Notre projet l?intéresse beaucoup et l?enthousiasme?il pourra parler de sa langue, de son histoire?si peu de personne savent qu?elle existe encore ! Il veut se battre pour ça, pour son identité ! Attilio, nous a confié qu?il se sentait d?abord grec avant de se sentir italien, son histoire aurait sa place dans Exodus?
Nous l?écoutons beaucoup, nous lui exposons le travail?et nous nous séparons. Nous nous reverrons très bientôt pour commencer le travail.

La météo devient plus clémente. Nous retrouvons Paola à Catania où nous passerons une dernière nuit avant de repartir pour Malte.

______________________

Marion Sancellier was born in Dijon in 1980. Marion will be directing the French contribution to EXODUS. She developed her talent while attending three years of classes of dramatic art at the Conservatoire Nationale de Dijon with Ewa Lewinson. Her formation included dance and chant as well as a workshop on the methods of Meyerhold?s biomechanics held by acting trainer Guenadi Bogdanov. The physical techniques of Commedia dell?arte also was part of Marion?s formation. In her professional career, Marion worked with various theatre companies in France and abroad. Since 2004, Marion is working with the French company PRÉFACE on a constant basis.

Kommentieren